Getty Images dévoile les lauréates de sa bourse Instagram Grant

Getty Images s’est associé à Instagram pour récompenser les photographes qui mettent en images des communautés peu représentées.

© Saumya Khandelwal/récipendiaire de la bourse Getty Images Instagram Grant 2017

Depuis trois années maintenant, la société Getty Images s’est associée à Instagram pour créer un programme de subventions lancé pour soutenir les photographes, vidéastes et artistes utilisant Instagram et qui racontent l’histoire de communautés peu représentées.

Publicité

Une manière de soutenir ceux qui montrent le monde tel qu’il est, et de mettre en lumière des sujets dont on parle encore peu. Cette année, le jury a décidé de soutenir trois femmes photographes, deux officiant aux États-Unis et une en Inde. Un soutien financier puisque chacune d’elles recevra une bourse de 10 000 dollars mais aussi une véritable visibilité, qui permet de défendre ces trois regards sur le monde, particulièrement précieux.

Les mariages forcés mis en images par Saumya Khandelwal

Saumya Khandelwal est une photojournaliste basée en Inde qui s’intéresse principalement aux questions sociales telles que le genre, l’égalité des sexes ou encore l’écologie. Pour son projet Child Brides of Shravasti, elle est partie suivre le quotidien de jeunes Indiennes dans la région de l’Uttar Pradesh, forcées à se marier très jeunes. En partageant ses images, elle nous montre la réalité à laquelle sont confrontées ces filles à peine pubères et nous montre comment ces mariages bouleversent leur vie. Une série poignante.

Publicité

La réalité sociale de l’Amérique sous l’œil d’Isadora Kosofsky

Isadora Kosofsky est une photographe américaine basée à Los Angeles dont le travail s’inscrit dans une démarche documentaire. Il met en lumière de nombreux dysfonctionnements de la société américaine et s’intéresse aux enjeux sociaux, en centrant toujours son travail sur l’humain. S’intéressant de près à des problématiques de santé publique, elle a travaillé sur le sujet du vieillissement, du handicap mental ou encore de la toxicomanie. Elle a su interpeller le jury en présentant une série sur les prisons pour jeunes.

La ruralité en Arkansas vue par Nina Robinson

Publicité

Nina Robinson est une photographe originaire de l’Arkansas. Si elle a tout d’abord commencé par immortaliser sa vie quotidienne ainsi que celle de sa famille, elle a fini par élargir son travail et à capturer d’autres communautés afro-américaines de la région. À travers sa série An Arkansas Family Album, elle aborde la question de la ruralité noire dans le sud des États-Unis. Une exploration intime qui traite de l’amour, de la perte et des traditions.

EnregistrerEnregistrer

Par Lisa Miquet, publié le 25/10/2017

Copié

Pour vous :