© Florian Kainz

Un ingénieur de Google a développé une application qui améliore la qualité des photos de nuit

Pour pouvoir prendre des photos avec son mobile même en basse lumière, Florian Kainz a développé sa propre application. 

© Florian Kainz

© Florian Kainz

Ces dernières années, les appareils photo des Smartphones se sont considérablement améliorés, faisant s'écrouler le marché des appareils compacts d'entrée de gamme. Grâce à des intelligences artificielles ou à des applications de plus en plus performantes, on pourrait jurer que certaines images prises avec un mobile ont été capturées avec un reflex – d'ailleurs, de nombreuses marques jouent de cet argument pour promouvoir leurs téléphones. Toutefois, il subsiste certaines conditions face auxquelles les téléphones peuvent parfois montrer leurs faiblesses, notamment lorsqu'il s'agit de réaliser des photos de nuit sans flash. Mais c'était sans compter sur l'inventivité de certains...

Publicité

En effet, Florian Kainz, ingénieur chez Google, a récemment voulu relever le défi de prendre une photo de nuit d'une qualité équivalente à celle capturée avec un véritable appareil photo. Pour ce faire, il a développé une application Android, non sans devoir surmonter certains obstacles. Tout d'abord, l'ergonomie d'un téléphone n'est pas la même que celle d'un appareil photo : les Smartphones sont donc beaucoup plus sujets aux tremblements, même fixés sur trépied. De plus, certaines caractéristiques, comme la taille du capteur ou de l'optique, peuvent limiter la performance lors de la prise de vue.

Surmonter les contraintes matérielles

L'ingénieur a donc conçu une application qui permet de maîtriser totalement les réglages de l'appareil. Au-delà de gérer l'habituel couple vitesse et diaphragme ou encore la distance de mise au point, son application permet de modifier la sensibilité du capteur pour exploiter au maximum ses capacités – Florian Kainz aurait poussé ses essais en allant jusqu'à 12 800 ISO.

Pour éviter la détérioration de qualité due à l'augmentation de la sensibilité à la lumière et notamment l'apparition de bruit sur l'image, l'ingénieur a décidé de capturer en rafale 64 images en format DNG puis de les assembler sur Photoshop par la suite : le résultat montre une image propre, sans aspect granuleux et avec du détail. Pour pallier le problème des tremblements, l'ingénieur a fixé le Smartphone sur un trépied et à programmé un léger retardateur qui se déclenche quelques secondes après que l'utilisateur a appuyé sur le déclencheur, afin que l'image ressorte bien nette.

Publicité

Florian Kainz a mis les résultats de ses recherches sur une galerie en ligne, et les images semblent plutôt prometteuses. Reste à savoir si Google va prendre en compte les travaux de l'un de ses employés ; à l'heure actuelle, le géant n'a pas pris la parole sur le sujet. Une chose est sûre, s'il est dorénavant possible de faire des photos facilement en basse lumière, c'est qu'on est vraiment entrés dans le futur.

© Florian Kainz

© Florian Kainz

© Florian Kainz

© Florian Kainz

Publicité

© Florian Kainz

© Florian Kainz

Par Lisa Miquet, publié le 28/04/2017

Copié

Pour vous :