Brand

Une imprimante pour smartphones, sans wi-fi ni batterie, va voir le jour

En mars 2019, la marque d'appareils photo Holga commercialisera une imprimante pour smartphones... à manivelle.

© Holga

En 1982, la marque japonaise Holga séduisait la scène internationale avec son modèle devenu phare, le 120. L'appareil en plastique s'était fait connaître par son format vignette, très reconnaissable, et ses effets "imparfaits" . Ses clichés se caractérisent en effet par des couleurs parfois quelque peu modifiées ou lissées, un peu à la façon de nos filtres actuels, l'apparition de tâches noires et une perspective distendue.

Publicité

Devant la réussite de ce premier compact dont l'utilisation ouvre de nombreux possibles créatifs, autant pour les amateurs que pour les professionnels, la firme a décliné son modèle au fil des années. Holga a conservé ses principes de base, soit une utilisation simple et la porte laissée ouverte à de nombreuses modifications lors de la prise d'images, avec un appareil équipé d'une panoplie de filtres colorés à placer devant l'objectif par exemple, ou encore un appareil à double objectif.

En 2015, Holga se met à l'ère numérique et propose des appareils qui se connectent au wi-fi et sont compatibles avec des cartes SD. La même année, rapporte le site de l'entreprise, le cofondateur d'Instagram, Kevin Systrom, explique dans un entretien combien travailler avec un Holga l'a inspiré pour la création de sa plateforme. Voilà bien la preuve de l'influence d'une petite entreprise japonaise qui continue de surfer sur son esthétique rétro.

Des impressions sur le pouce

Fidèle à cette patte imparfaite et désuète qui a fait son succès, Holga a annoncé la commercialisation en 2019 d'une imprimante ne nécessitant ni recharge ni connexion Internet. Si le résultat est aléatoire, le processus vaut le détour. Il suffit de placer avec précaution son téléphone sur le haut de l'imprimante (en prenant garde à ne pas laisser de jeu), écran pointé vers le bas, et d'appuyer sur l'interrupteur. L'imprimante prend en photo l'image du téléphone et l'imprime sur une pellicule Instax. Pour la développer, il faudra user de ses muscles en tournant une petite manivelle.

Publicité

Ainsi, l'engin mécanique de poche permettra une impression sur le pouce depuis un smartphone, avec un effet propre à la marque Holga, et une utilisation originale. Pour tenir entre ses mains les premières imprimantes, il faudra cependant attendre mars 2019.

"1) Mettez en place l'imprimante, 2) Placez votre téléphone, 3) Appuyez sur l'interrupteur et lancez l'impression." (© Holga)

© Holga

Publicité

Exemples d'impressions. (© Holga)

Si vous souhaitez participer à la campagne Kickstarter du projet, c'est par ici

Par Orange, publié le 22/11/2018

Copié