Instagram copie (encore) Snapchat et lance ses filtres animés

Plagiant encore une fois Snapchat, Instagram lance ses filtres animés pour les selfies.

© Instagram

© Instagram

Nous vous avons parlé à plusieurs reprises de la bataille sans merci à laquelle se livrent Snapchat et Instagram depuis plusieurs mois. Alors que le réseau social au petit fantôme avait refusé d’être racheté par Facebook – qui possède Instagram –, le groupe de Mark Zuckerberg n’hésite pas à employer les grands moyens pour déstabiliser son concurrent. Après avoir plagié en toute tranquillité Snapchat en lançant les stories, l’offensive va encore plus loin, car Instagram vient de mettre en place des filtres animés pour le visage sur sa plateforme, soit une composante distinctive de l’ADN Snapchat.

Publicité

Arrachant l’une des dernières caractéristiques qu’ils n’avaient pas encore volée, les concepteurs des différents filtres ne se sont pas foulés et se sont très largement inspirés de ceux de son concurrent. On y retrouve la célèbre couronne dorée et ses petites paillettes, les petites oreilles de lapin, les lunettes de geek… Seuls huit filtres ont été développés pour le moment, mais l’application prévoit d’en créer plus et de les mettre à jour rapidement.

L’action de Snapchat dégringole

Dans une publication annonçant ces nouvelles fonctionnalités, Instagram explique que ces nouveaux filtres sont "un moyen simple de transformer un selfie ordinaire en quelque chose d’amusant et divertissant". Cependant, bien au-delà de simplement proposer une nouvelle option à ses utilisateurs, le réseau de partage d’images attaque frontalement son concurrent sur son terrain. Une offensive qui fonctionne, puisque d’après les dernières statistiques, Instagram aurait réussi à détrôner Snapchat il y a peu.

De son côté, Snapchat voit son action baisser. Elle a perdu un quart de sa valeur en Bourse après la publication de ses premiers résultats trimestriels et la croissance de son nombre d’utilisateurs serait en train de ralentir. Face à ces résultats décevants, le PDG de Snap ne s’est pas laissé démonter. Quand on l’interroge sur la concurrence d’Instagram qui se positionne sur le même marché que lui, il répond habilement : "Ce n’est pas parce que Yahoo! a une barre de recherche qu’il est devenu Google." Une attitude optimiste, qui nous interroge sur les prochaines innovations de l’appli.

Publicité

© Instagram

© Instagram

Par Lisa Miquet, publié le 17/05/2017

Copié

Pour vous :