L'image d'Obama qui aide Bush à faire une photo fait le tour du Net

Retour sur ce moment surréaliste où Bush a demandé à Obama de le prendre en photo aux côtés d'une famille parce qu'il n'arrivait pas à faire un selfie.

Publicité

Outre le câlin de Michelle Obama à George W. Bush, une autre photographie a récemment choqué, elle aussi capturée lors de l'ouverture officielle du National Museum of African American Culture & History à Washington. Ce cliché représente Obama en train de prendre Bush en photo aux côtés d'une famille. Il a été pris par le photographe officiel de la Maison Blanche, Pete Souza.

Un moment qui semble dépasser la réalité

Le site PetaPixel revient sur l'incongruité de la demande de Bush et sur ce qui l'a motivée. Une vidéo a été publiée par BBC, montrant le moment qui précède cette action : nous y voyons Bush peinant à faire un selfie avec une famille, puis tapotant la personne la plus proche de lui - qui s'avère être Barack Obama - pour lui demander de les prendre en photo, en l'excluant totalement du cliché et en le réduisant à ce rôle ingrat (il s'agit tout de même du président des États-Unis, for God's sake !).

Publicité

Cela fait aussi passer Bush pour un incapable : alors que toute une génération ne jure que par le selfie, lui n'est même pas en mesure de réaliser cette action simple. Au contraire, on peut considérer Obama comme un président proche du peuple, humain, qui n'a aucun problème avec l'idée d'aider son prochain au point de devenir, pendant cinquante secondes, photographe.

Publicité

Rappel du respect

The Verge s'est demandé pourquoi cet instant avait à ce point fait parler. De manière pertinente, ils font le lien entre cet événement et le climat actuel autour de l’élection présidentielle américaine. Cette photo est en effet sortie douze heures avant l'un des débats les plus médiatisés et houleux du moment, opposant Hillary Clinton à Donald Trump.

Ce moment si rare illustre parfaitement la définition du respect entre les partis politiques, une notion que l'on semble avoir oubliée au regard des missiles que s'envoient inlassablement Trump et Clinton. Les rapports entre Obama et Bush sont restés cordiaux ces huit dernières années et l'ancien président n'a que très rarement critiqué son successeur, qui n'avait pourtant pas hésité à construire sa campagne autour des échecs de Bush.

Publicité

Cela rappelle tout simplement que le fait d'avoir occupé le même poste suffit à traiter l'autre en ami. Ce qui devrait être le cas actuellement entre Trump et Clinton. Cette idée est renforcée par la photographie virale de Michelle Obama enlaçant Bush, faisant par la même occasion table rase du passé et de sa politique désastreuse. Le sourire des protagonistes est un peu niais, mais il en dit long.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 29/09/2016

Copié

Pour vous :