Brand

Squoosh, l’application facile qui compresse vos images en un clin d’œil

Une appli accessible qui réduit drastiquement le poids des fichiers trop lourds.

Plus tôt en novembre 2018 se tenait à San Francisco le Chrome Dev Summit : deux journées d’échanges entre ingénieurs et développeurs Web organisées par Google Chrome. Le sommet a pour objectif de s’enquérir des nouveaux champs de possibles des outils Internet.

Publicité

Lors de cette 6e édition, Google a présenté sa nouvelle application (disponible sur le Web et sur mobile) permettant de compresser et reformater des images particulièrement lourdes qui ralentissent les serveurs. Squoosh rend compatible une image haute définition avec un format Web (qu’il s’agisse de formats PNG, JPEG, BMP ou d’autres noms barbares du type OptiPNG, WebP, etc.).

La plus-value de Squoosh c’est sa facilité d’utilisation. Les amateurs n’auront qu’à régler les curseurs et jouer avec les options par rapport aux résultats apparaissant sur l’écran et à la future taille de l’image compressée. Celles et ceux qui s’y connaissent davantage pourront personnaliser avec plus de précision leur expérience, selon la qualité qu’ils sont prêts à mettre de côté. Les deux outils principaux permettant de modifier drastiquement le poids des fichiers concernent la qualité et le pourcentage de flou des images, comme on peut le voir dans les essais présentés ci-dessous.

Une fois l’image chargée dans l’application, elle apparaît avec un curseur vertical qui permet de comparer l’original à la version modifiée. Ainsi, les essais de modifications et de contrastes entre les versions sont directement visibles par le simple déplacement du curseur. Grâce à sa simplicité d’utilisation et à son efficacité rapide, cet outil pourrait devenir le meilleur ami des blogueurs qui se cassent la tête avec des fichiers trop lourds et ne savent pas gérer directement les modification de la définition de leurs images.

Publicité

Qualité réglée à 0 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 2,79 Mo. À droite, l’image modifiée, qualité 0, pèse 31,7 Ko. (© Squoosh)

Qualité réglée à 10 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 2,79 Mo. À droite, l’image modifiée, qualité 10 %, pèse 117 Ko. (© Squoosh)

Qualité réglée à 20 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 2,79 Mo. À droite, l’image modifiée, qualité 20 %, pèse 216 Ko. (© Squoosh)

Publicité

Qualité réglée à 50 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 2,79 Mo. À droite, l’image modifiée, qualité 50 %, pèse 456 Ko. (© Squoosh)

Qualité réglée à 80 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 2,79 Mo. À droite, l’image modifiée, qualité 80 %, pèse 1,09 Mo. (© Squoosh)

Flou réglé à 100 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 1,62 Mo. À droite, l’image modifiée, floutée à 100 %, pèse 119 Ko. (© Squoosh)

Publicité

Flou réglé à 80 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 1,62 Mo. À droite, l’image modifiée, floutée à 80 %, pèse 124 Ko. (© Squoosh)

Flou réglé à 20 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 1,62 Mo. À droite, l’image modifiée, floutée à 20 %, pèse 146 Ko. (© Squoosh)

Flou réglé à 70 %. À gauche du curseur, l’image originale en qualité optimale pèse 1,62 Mo. À droite, l’image modifiée, floutée à 70 %, pèse 128 Ko. (© Squoosh)

Par Orange, publié le 29/11/2018

Copié