Au Pays de Galles, Banksy dévoile une œuvre pour dénoncer la pollution

La fresque montre un jeune garçon qui essaie de manger des cendres tombant du ciel.

Pour clôturer son année mouvementée, marquée entre autres par la vente Sotheby's, le street artiste Banksy a choisi un mur de la ville de Port Talbot, au sud du Pays de Galles, qui est aussi la ville la plus polluée du Royaume-Uni à ce jour, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Publicité

Hier, l'artiste a annoncé être à l'origine d'une œuvre que les habitants de cette ville industrielle ont pu découvrir au petit matin, en postant sur son compte Instagram une vidéo, accompagnée de la comptine "Little Snowflake" et de la légende – pour le moins ironique – "Season's greetings" ("Joyeuses fêtes").

L'œuvre se déploie sur les deux faces d'un angle de mur d'un garage. D'un côté, on voit un enfant avec sa luge, sous la neige, qui essaie d'attraper ce qui ressemble à des flocons tombant du ciel. Mais, de l'autre côté, on s'aperçoit que ces flocons sont en réalité des cendres de déchets provenant d'une poubelle en feu. La magie de Noël est éteinte.

Depuis l'annonce de cette nouvelle fresque, les fans de l'artiste accourent devant le garage où se trouve l'œuvre : "Je suis un peu débordé en ce moment. Les fans de Banksy souhaitent voir la peinture", confie Ian Lewis, le propriétaire du garage, à la BBC. Un dispositif de sécurité devrait même être installé par la commune devant la peinture.

Publicité

Après avoir affiché son soutien à la Palestine, aux migrants ou à la journaliste kurde Zehra Dogan, Banksy a fait de la pollution son dernier cheval de bataille de l'année, au moment où quatre ONG attaquent le gouvernement français pour leur inaction face au réchauffement climatique.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 21/12/2018

Copié

Pour vous :