« The World of Banksy ». (© Lise Lanot/Cheese)

Les œuvres de Banksy recréées au sein d'un espace parisien de 1 200 m²

Au sein de l'espace Lafayette-Drouot, des graphistes ont recréé des œuvres phares de Banksy, aux côtés de ses lithographies.

L’espace Lafayette-Drouot, situé dans le IXe arrondissement parisien, présente jusqu’à la fin du mois de juillet une "expérience immersive" dans l’univers d’un des street artists les plus connus et mystérieux de la planète, Banksy.

Justement intitulée "The World of Banksy", l’exposition fait dialoguer des lithographies issues de collections privées avec des pochoirs de fresques créées par l’artiste aux quatre coins du monde et reproduites, pour l’occasion, par des graphistes anonymes.

À voir aussi sur Cheese :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Au sein des 1 200 mètres carrés de l’établissement, les visiteurs·euses pourront se perdre dans les dédales de couloirs, d’escaliers et de recoins exposant les œuvres. Au deuxième sous-sol, est exposée une première série de lithographies, plongée dans une ambiance sombre et silencieuse. Les cadres et poteaux guide-file protégeant les images surprennent : on semble bien loin de l’essence du street art, plutôt associé à l’illégalité et au hors les murs.

Recontextualiser par la scénographie

En montant les étages, les salles deviennent de plus en plus spacieuses, claires et bruyantes. Sur les murs, parfois hauts de plus de 5 mètres, sont reproduits des graffitis, regroupés par aires géographiques, dans des scénographies travaillées.

Publicité

Un espace est par exemple dédié aux murs de Bethléem, en Cisjordanie, sur lesquels Banksy a notamment tagué son Flower Thrower, l’homme au bouquet, Armored Dove, une colombe vêtue d’un gilet pare-balles ou encore Girl Frisking a Soldier, la petite fille fouillant un soldat.

Au pied de ces reproductions créées par des graphistes internationaux dont on ne connaît pas l’identité, des tas de sable, des débris de fer, de cartons, de verre et des objets du quotidien jonchent le sol.

Exposition "The World of Banksy". (© Photo : Lise Lanot/Cheese)

Publicité

Le gérant des lieux, Hazis Vardar, précise qu’il ne désirait pas proposer "une simple expo de galerie", mais préférait "créer un choc émotionnel". En plus de ces décors, des enceintes diffusent des sons d’ambiance : des bruits d’hélicoptère autour de l’espace cisjordanien et des vrombissements de circulation autour de l’espace new-yorkais, par exemple.

Une exposition paradoxale

Hazis Vardar insiste sur l’importance du lieu où se situe l’œuvre dans le street art : en effet, lorsque Banksy fait apparaître Steve Jobs un baluchon sur le dos dans la "Jungle" de Calais ou un enfant avalant des cendres dans la ville la plus polluée d’Angleterre, la géographie est loin d’être anodine et fait partie intégrante de l’œuvre. Le directeur n’est également pas insensible au caractère éphémère du street art. C’est pourquoi, à la fin de l’exposition, les créations actuellement présentées seront recouvertes et effacées à jamais.

Cependant, "The World of Banksy" reste très paradoxal puisque Banksy refuse tout but mercantile : il rejette et dénonce avec ardeur la vente de ses œuvres. L’artiste s’oppose aussi à l’exposition de ces dernières à l’intérieur de musées qui font payer des tickets d’entrée à des œuvres qu’il offre au monde.

Lorsqu’on lui fait la remarque, le propriétaire répond : "On ne met pas les œuvres dans des murs, on les met sur les murs, sur des vrais murs." Pas sûr que Banksy soit d’accord avec cette nuance.

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

Exposition "The World of Banksy". (© Lise Lanot/Cheese)

À lire -> Retour sur la relation ambiguë de Banksy avec le capitalisme de l’art contemporain

L’espace Lafayette-Drouot présente l’exposition "The World of Banksy : l’expérience immersive" jusqu’au 31 juillet 2019.

Par Lise Lanot, publié le 13/06/2019

Copié

Pour vous :