© Kendrick Lamar

Un immense musée dédié au hip-hop va ouvrir ses portes à New York

Rap, graffiti, breakdance : l'histoire du hip-hop retracée dans un musée.

L’État de New York a fait un don de 3,5 millions de dollars pour aider à la construction d’un musée dédié à la culture hip-hop, dans le quartier du Bronx, à New York. Son objectif ? Aider à la préservation de l’histoire du hip-hop.

Selon le New York Post, le musée appelé "The Universal Hip-Hop Museum" devrait ouvrir ses portes en 2023 dans le South Bronx, afin de fêter les 50 ans du mouvement culturel. Le musée, qui se trouve pour le moment dans un espace temporaire, est déjà soutenu par des partenaires aussi différents que Microsoft et le MIT. Il a également reçu des dons en provenance d’artistes comme Nas et LL Cool J.

Publicité

Un temple retraçant l’histoire du hip-hop

Le hip-hop, originaire des ghettos du Bronx et né sous l’impulsion de la Block Party et du DJ jamaïcain Kool Herc, se verra offrir une nouvelle place dans un musée doté d’une superficie de plusieurs étages et de milliers de mètres carrés, où chaque partie de l’histoire aura sa place.

© The Universal Hip-Hop Museum

Le projet, financé à hauteur de 80 millions de dollars, a été notamment conçu à partir de 2014, avec l’aide des pionniers et rappeurs Kurtis Blow et Ice-T. En son sein, on retrouvera des expositions qui reviendront sur les différents courants qui ont nourri le hip-hop, du graff au breakdance en passant par les DJ.

Publicité

Par Maëva Carayon, publié le 03/01/2020

Pour vous :