Des artistes palestiniens transforment la fumée de Gaza en œuvre d'art

En métamorphosant les photos des bombardements à Gaza en œuvre d'art, de jeunes artistes palestiniens mettent leur talent au service de la paix et de la résistance.

(Crédit Image : Tawfik Gebreel)

Le symbole du poing levé, symbole de révolte (Crédit Image : Tawfik Gebreel)

Alors que la bande de Gaza a connu une courte trêve pour pouvoir célébrer la fin du ramadan lors de l'Aïd el-Fitr, l'armée israélienne a déjà repris ses opérations militaires, provoquant la mort d'un enfant palestinien de quatre ans ce matin. Une mort qui s'ajoute à la liste toujours plus longue (près de 1050 selon Le Parisien) des victimes de tous bords conflit.

Publicité

Depuis plusieurs semaines, Tawfik Gebreel, Bushra Shanan, Belal Khaled et plusieurs jeunes artistes palestiniens transforment les images de ces bombardements en visages pour rendre hommage à ces victimes.

J'ai l'ambition de faire des expositions dans plusieurs pays et de publier mes représentations de la souffrance du peuple palestinien à travers l'art graphique pour que le monde se rende compte de ce qu'il se passe à Gaza.

Tawfik Gebreel, architecte formé à l'Université islamique de Gaza, explique ainsi au média Inhabitat, qu'il utilise ce "langage humanitaire universel compris par tous les peuples du monde", c'est-à-dire l'Art. À 27 ans, il réalise un dessin de ce type par jour. Enfin, "si les coupures d'électricité me le permettent".

Publicité

Bushra shanan

(Crédit Image : Bushra Shanan)

Bushra Shanan, quant à lui, est designer à Hebron. Il accompagne ses images d'un message poignant "Comme ils le voient", en parlant des photos relayées par les médias à l'international et "Comment nous le voyons" en incrustant des visages d'enfants dans les nuages de fumée.

Pour le photographe palestinien, Belal Khaled métamorphoser la fumée issue des bombardements permet de de "refleter la réalité à travers l'art" et d'illustrer une forme de résistance.

Publicité

Ces images opèrent alors de manière cathartique pour ces artistes, tel un appel à l'aide à travers ces nuages noirs destructeurs. Une manière peut être d'accompagner leur deuil mais surtout de dénoncer les bombardements quotidiens et les victimes qui en découlent, comme si une part d'humanité s'envolait en poussière, touchée par une violence persistante.

(Crédit Image : Tawfik Grebeel)

(Crédit Image : Tawfik Gebreel)

(Crédit Image : Bushra Shanan)

(Crédit Image : Bushra Shanan)

Publicité

Bushra Shanan

(Crédit Image : Bushra Shanan)

Bekhel

(Crédit Image : Belal Khaled)

gaza-israel-rocket-strike-smoke-art-7

(Crédit Image : Belal Khaled)

Belal Khaled

(Crédit Image : Belal Khaled)

Si vous souhaitez en voir davantage, le blogueur palestinien, Refaat Alareer, a réuni sur son blog, In Gaza, My Gaza, plusieurs images de ces artistes.

Par Anaïs Chatellier, publié le 28/07/2014

Copié

Pour vous :