Des images surréalistes d'un parc aquatique en Corée du Nord

La Corée du Nord, ce pays inconnu. Rares sont les images qui filtrent du pays, coupé de sa partie sud à l'issue au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Si rares que lorsque le 17 octobre 2013, les photos d'un parc aquatique installé à Pyongyang émergent sur Internet, c'est une surprise. Les clichés ont été envoyés par l'unique agence de presse nord-coréenne, Korean Central News Agency (KCNA), diffusés par Reuters.

Le parc de Munsu aurait été inauguré mardi 15 octobre par les autorités, comptant parmi les officiels la présence de Pak Pong Ju (premier ministre nord-coréen) selon Nicolas Levi, expert de la Corée du Nord et analyste au Centre de recherches Pologne Asie. Munsu couvrirait la surface de 109.000 m2, soit 10,9 hectares. Par comparaison, le parc de Disneyland Paris s'étend, lui, sur 550.000 m2, soit 55 hectares. Le site Slate ajoute des images d'une station de ski en construction et d'une réunion du Parti des travailleurs.

"Il n'y a rien d'impossible"

Déjà en septembre, Sky News diffusait des photos du leader de la République populaire démocratique de Corée, Kim Jong-un, en tournée d'inspection pendant les derniers préparatifs du parc Munsu. Cité par KCNA, il aurait déclaré, fidèle à la verve soviétique : "Le complexe est construit par nos propres efforts, en croyant à notre propre force. C'est notre structure, ce qui prouve une fois de plus que lorsque nous sommes déterminés à accomplir quelque chose, il n'y a rien d'impossible".

Publicité

Découvrez ci-dessous les photos de Munsu, où les citoyens nord-coréens semblent s'ébattre comme si de rien n'était entre toboggans, jets d'eau et pataugeoires. On note que ces représentations d'un bonheur "parfait" sont non-datées. Et ces photographies vont à rebours de l'image sanguinaire du régime.

Le paradoxe est violent : alors que la Corée du Nord illustre son bonheur à l'aide d'un parc, elle agrandit ses camps pour mieux réaliser des purges au sein des élites.

corée du nord

(Crédit : KCNA/Reuters)

Publicité

(Crédit : KCNA/Reuters)

(Crédit : KCNA/Reuters)

(Crédit : KCNA/Reuters)

Publicité

(Crédit : KCNA/Reuters)

(Crédit : KCNA/Reuters)

Par Théo Chapuis, publié le 21/10/2013

Copié

Pour vous :