Des photos du Titanic en 1912 recolorisées

Le travail de recolorisation de photos d'Anton Logvynenko donne à voir le Titanic en couleur tel qu'il devait sans doute apparaître à la population de Southampton en 1912.

Titanic

Le RMS Titanic en photo re-colorisée. (Crédits : Anton Logvynenko)

Trois ans ont nécessité à la construction du Titanic, soit le plus grand navire construit alors. En 1912, celui-ci s'embarque dans une traversée transatlantique qui sera aussi sa dernière. Dans la nuit du 14 au 15 avril, celui-ci heurte un iceberg au large de Terre-Neuve qui l'enverra par le fond avec 1.500 passagers et membres d'équipage.

Publicité

Cette histoire, vous la connaissez déjà : James Cameron s'est chargée de la rappeler à votre bon souvenir dans un film sorti en 1997. Aujourd'hui encore, le mythe du Titanic séduit : une exposition sur le Titanic a ouvert ses portes à Paris Expo (Paris, Porte de Versailles) jusqu'au 15 septembre.

Qu'il est beau mon paquebot

Maintes fois sous les projecteurs à cause de son destin tragique, le Titanic ne s'offre aux yeux des fans d'une des plus grandes catastrophes navales de tous les temps qu'en photo noir et blanc. Jusqu'à aujourd'hui. Anton Logvynenko s'est chargé de coloriser des clichés de l'imposant navire afin de le montrer au plus près de ce que les habitants de Southampton ont pu voir avant son départ du port britannique.

Son projet, Titanic In Color, montre le bateau sous toutes ses coutures, depuis le port, sur le pont et même dans ses luxueux quartiers. On vous fait la visite ?

Publicité

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

Publicité

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

Publicité

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

(Crédits : Anton Logvynenko)

 

Par Théo Chapuis, publié le 26/08/2013

Copié

Pour vous :