En images : des poupées gonflables au réalisme stupéfiant prennent la pose

Des poupées gonflables posent devant l'objectif de Stacy Leigh comme de vraies femmes. 

poupée 1

Les poupées gonflables sont de plus en plus frappantes de réalisme…. Preuve en est avec cette série de photos dérangeantes signées Stacy Leigh. Derrière l'objectif de cette artiste new-yorkaise, une envie : montrer à quel point ces poupées peuvent être attirantes pour que les gens comprennent mieux ceux qui s'en servent.

Publicité

Au-delà du caractère purement sexuel de ces femmes objets, la photographe met en lumière la compagnie agréable qu'elles peuvent apporter à celui qui les achète. "Je ne peux qu’espérer que mes photos déclencheront une émotion ou une connexion chez le spectateur", a déclaré Stacy Leigh. En voyant les clichés, on peut très facilement les trouver glauques et indécents. On ne peut pas vraiment parler de connexion mais plus d'une envie de déconnexion.

Pour mener à bien son projet intitulé Average Americans (Américains Moyens), elle a coiffé, maquillé et habillé une douzaine de ces femmes en plastique. Le résultat est déconcertant tant on pourrait les confondre avec des personnes faites de chair et d'os. Heureusement, les regards sans expression et les marques de fabrication viennent trahir le réalisme de certaines photos.

"Les poupées et les robots deviennent des compagnons de substitution"

En matière de poupées, Stacy Leigh s'y connaît, elles les collectionnent depuis petite. Comme elle l'explique au Daily Mail, son "travail est devenu beaucoup plus facile depuis que les fabricants ajoutent plus de réalisme à leurs produits". Chacune des poupées gonflables coûte 4000 dollars. Cher payé le shopping.

Publicité

Dans son discours, Stacy Leigh se montre compréhensive envers les utilisateurs de ces "dolls":

Les hommes et les femmes utilisent les poupées en remplacement d’une compagnie humaine, par choix ou par nécessité. Je pense qu’il n’y a aucun mal si cela rend la vie de quelqu’un plus supportable.

Elles sont, selon elle, une réponse à un "monde [qui] devient plus digital et moins personnel"."Les poupées et les robots deviennent des compagnons de substitution de plus en plus banals" poursuit-t-elle encore.

Publicité

Poupée 3

Poupée

Poupée 1

Publicité

poupée gonflable

pouppppp

poupée 2

poupée 3

poupée 4

Crédits : Stacy Leigh 

Par Eléonore Prieur, publié le 12/12/2014

Copié

Pour vous :