En images : des t-shirts de musiciens contemporains portés par les stars des 60s

Que les Arctic Monkeys soient des admirateurs de John Lennon, certes. Que les Strokes, Julian Casablancas en tête, aient un faible pour Jim Morrison, tout à fait probable. Quant à l'influence de Joy Division sur la musique des premiers albums d'Interpol, elle est quasi-certaine. Il serait donc tout sauf étonnant de capturer l'un ou l'autre membre de ces groupes des années 2000 vêtu d'un t-shirt à la gloire des stars passées de l'univers du rock'n'roll.

Mais que se passerait-il dans le cas contraire ? Roger Waters arborant un t-shirt Radiohead ? Paul McCartney période Beatles estampillé Arcade Fire ? À moins de faire rouler la DeLorean à plus de 88 miles à l'heure pour remonter le temps et faire écouter Reflektor à l'auteur de "Yesterday", c'est impossible.

Ne reste plus qu'une solution : s'amuser à détourner des photos célèbres et remplacer les t-shirts des stars des années 60 et 70 par des artistes de notre époque contemporaine. Sympa, le graphiste Butcher Billy s'en est occupé pour vous.

Publicité

John Lennon, premier fan des Arctic Monkeys (Crédit : Butcher Billy)

Julian Casablancas a tout appris à Jim Morrison. Sauf à gérer la vodka-tonic (Crédit : Butcher Billy)

David Bowie reprenait souvent "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana pour faire plaisir à ses fans aux cheveux les moins propres (Crédit : Butcher Billy)

Publicité

Robert Plant aurait décidé d'être chanteur de rock après l'écoute du tube "Club Foot" de Kasabian (Crédit : Butcher Billy)

Radiohead inspire, c'est bien connu. Ce n'est pas Roger Waters et son groupe Pink Floyd qui vous diront le contraire (Crédit : Butcher Billy)

Dans sa lettre de suicide, Ian Curtis aurait déclaré mettre fin à ses jours parce que Joy Division, son groupe, n'arrivait pas à la cheville d'Interpol (Crédit : Butcher Billy)

Publicité

C'est après avoir eu vent du groupe québécois Arcade Fire que les Beatles se sont séparés. "We're just a reflektor", aurait déclaré Paul McCartney à cette occasion (Crédit : Butcher Billy)

Les derniers jours de son existence, Lou Reed aurait affirmé avoir laissé tomber la drogue pour la musique des XX. Puis il est mort d'ennui (Crédit : Butcher Billy)

Miley Cyrus aurait appris sa technique secrète à Gene Simmons : comment tirer la langue en toute occasion tout en prétendant faire de la musique (Crédit Butcher Billy)

Publicité

Oui, les Sex Pistols détestaient les Beatles, les Rolling Stones ou encore Pink Floyd. Mais ils n'étaient pas contre un peu de Prodigy entre deux lignes de speed (Crédit : Butcher Billy)

Quand Freddie Mercury chantait "Radio Gaga", c'était en hommage à la Lady du nom (Crédit : Butcher Billy)

Giorgio Moroder n'a jamais caché son admiration pour les deux robots des Daft Punk. Il témoigne : "je suis humain, après tout" (Crédit Butcher Billy)

Par Théo Chapuis, publié le 09/12/2013

Copié

Pour vous :