En images : désolé les gars, Ibiza était bien mieux dans les années 1980

Trente ans en arrière, les soirées d'Ibiza semblaient beaucoup plus stylées que celles de nos jours. Ces photos du club Ku en sont la preuve. 

Bien avant que des vagues de jeunes sous pilules viennent s'échouer sur ses rivages, Ibiza était un havre de paix pour ceux issus du mouvement hippie. Avant d'être connu comme le lieu de débauche de l'Europe, elle était connue comme "l'île blanche." Un endroit mystique, mythique, et même magique.

Les premiers Phéniciens pensaient qu'Ibiza était bénie des dieux. Nostradamus prédisait que lorsque l'apocalypse s'abattrait sur Terre, Ibiza serait le dernier refuge possible. Cependant, l'intimité, le glamour et l'hédonisme qui enveloppaient l'île jadis ont été quelque peu effacés par les marées de touristes et les yachts démesurés d'oligarques russes.

Publicité

Toutes les photos ci-dessous ont été prises au club Ku, connu de nos jours sous le nom Privilege. L'endroit était un restaurant dans les années 1970 et s'est fait une réputation pour sa salle principale aussi grande qu'un hangar. Les vingt-cinq mètres de hauteur sous plafond abritaient une piscine.

Vous pouvez trouver des milliers d'images de l'âge d'or d'Ibiza sur la page Facebook du Ku.

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

Publicité

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

Publicité

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

Publicité

Grace Jones rehearsing at Ku (1986)  (Image: Ku Ibiza)

Grace Jones répétant au Ku (1986) (Image : Ku Ibiza)

Miss Tanga contestants facing the public 1987  (Image: Ku Ibiza)

Les participantes au concours Miss Tanga face au public en 1987 (Image : Ku Ibiza)

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

James Brown arriving in Ibiza  (Image: Ku Ibiza)

James Brown arrivant à Ibiza (Image : Ku Ibiza)

 (Image: Ku Ibiza)

(Image : Ku Ibiza)

Par Jordan Gold, publié le 17/07/2015

Copié

Pour vous :