En images : le festival Burning Man célébré dans une exposition

Le Burning Man est un festival qui ne cesse de fasciner. Le photographe NK Guy en a saisi la beauté, le spectacle, mais aussi le sens de communauté et de spiritualité.

Le Burning Man est sûrement l'un des festivals les plus surréalistes et les plus spectaculaires de nos jours. Chaque année, des festivaliers viennent du monde entier pour passer une semaine dans le désert de Black Rock au nord du Nevada afin de prendre part à des créations artistiques, des raves et des expérimentations sous toutes leurs formes.

Depuis près de deux décennies, un photographe a entrepris de capturer les participants et l'atmosphère de la fête qui se ponctue toujours par la destruction spectaculaire de la structure du Burning Man qui prend feu.

Publicité

Au fil des annés, NK Guy rassemble des photographies d'explosions et d'autres qui capturent l'ambiance du lieu, mais pas seulement. Il a réussi à saisir le sens de communauté et de spiritualité qui déplace beaucoup de festivaliers chaque année. Selon eux, c'est l'élément le plus important du festival.

(Photo: NK Guy)

Certains de ces clichés pourraient être tirés de blockbusters (Photo : NK Guy)

L'aspect spirituel du festival est celui qui a inspiré un large ensemble de personnes. C'est pour cette raison que le public du Burning Man est composé de personnes si diverses. Le festival déclare fièrement être une "expérimentation de communauté, d'art, d'auto-expression radicale et d'autonomie radicale."

Publicité

65 922 personnes étaient présentes lors de la dernière édition. Les meilleurs clichés de NK Guy sont en ce moment exposés à la galerie Lights of Soho à Londres. Ils figurent aussi sur le livre de leur auteur à paraître cet été, The Art of Burning Man.

Embrace, 2014, by Kevan Christiaens, Kelsey Owens, Bill Tubman, Joe Olivier, Matt Schultz and the Pier Group. (Photo: NK Guy)

"Embrace", 2014, par Kevan Christiaens, Kelsey Owens, Bill Tubman, Joe Olivier, Matt Schultz et the Pier Group. (Photo : NK Guy)

Lost Suitcase 2013, by Pi Feathersword (Photo: NK Guy)

"Lost Suitcase" 2013, par Pi Feathersword (Photo : NK Guy)

Publicité

The Temple of Whollyness, 2013, by Gregg Fleishman, Lightning Clearwater III and Melissa Barron. (Photo: NK Guy)

"The Temple of Whollyness", 2013, par Gregg Fleishman, Lightning Clearwater III et Melissa Barron. (Photo : NK Guy)

(Photo: NK Guy)

"Pier 2", 2012, par Kevan Christiaens, Matt Schultz et the Pier Group. (Photo : NK Guy)

The Temple of Transition, 2011, by the International Arts Megacrew. (Photo: NK Guy)

"The Temple of Transition", 2011, par the International Arts Megacrew. (Photo : NK Guy)

Publicité

The Clock Ship Tere, 2013, by Andy Tibbetts. (Photo: NK Guy)

"The Clock Ship Tere", 2013, par Andy Tibbetts. (Photo : NK Guy)

El Pulpo Mecanico, 2014, by Duane Flatmo and Jerry Kunkel. (Photo: NK Guy)

"El Pulpo Mecanico", 2014, par Duane Flatmo et Jerry Kunkel. (Photo : NK Guy)

Gearhead, 2013, by Steve Hall and Becky Stillwell. (Photo: NK Guy)

"Gearhead", 2013, par Steve Hall et Becky Stillwell. (Photo : NK Guy)

The Man, 2012, by Larry Harvey, Jerry James, Dan Miller, and the Man Krew. (Photo: NK Guy)

"The Man", 2012, par Larry Harvey, Jerry James, Dan Miller, et the Man Krew. (Photo : NK Guy)

Man Burn, 2013, by Larry Harvey, Jerry James, Dan Miller, the Man Krew, Lewis Zaumeyer and Andrew Johnstone. (Photo: NK Guy)

"Man Burn", 2013, par Larry Harvey, Jerry James, Dan Miller, the Man Krew, Lewis Zaumeyer et Andrew Johnstone. (Photo : NK Guy)

The Temple of Joy, 2002, by David Best and the Temple Crew. (Photo: NK Guy)

"The Temple of Joy", 2002, par David Best et the Temple Crew. (Photo : NK Guy)

Par Kate Lismore, publié le 24/07/2015

Copié

Pour vous :