En images : quand les enfants travaillaient dans les mines américaines

Au début du XXe siècle, le photographe Lewis Hine a documenté pendant plus d'une décennie la misère sociale des enfants dans les mines américaines.

Lewis Hine était un des premiers à utiliser la photographie comme moyen de documenter les conditions sociales, particulièrement celles qu'il jugeait injustes. Et au sommet de ces injustices : le travail des enfants, et plus précisément dans les mines de Caroline du Nord. À l'aide de ses photos, Hine espérait mettre un terme à ces pratiques dangereuses dont on chargeait les enfants.

Peu après la crise économique qui a ravagé les États-Unis en 1929, le travail des enfants a tangiblement baissé, sans pour autant totalement disparaître. En effet, comme le rapporte Time, un demi-million d'enfants travaillent encore dans ce pays aujourd'hui, dans l'agriculture, principalement.

Publicité

Ci-dessous, des extraits de l'œuvre de Lewis Hine :

Library of Congress ©

Library of Congress ©

lewis_hine_child_labor_colorization-31

Library of Congress ©

Publicité

lewis_hine_child_labor_colorization-25

Library of Congress ©

lewis_hine_child_labor_colorization-19

Library of Congress ©

lewis_hine_child_labor_colorization-07

Library of Congress ©

Publicité

lewis_hine_child_labor_colorization-15

Library of Congress ©

lewis_hine_child_labor_colorization-17

Library of Congress ©

 

Pour coloriser cette série d'images de Lewis Hine, Time a fait appel à Sanna Dullaway, spécialiste en retouches photo.

Publicité

Par Inès Bouchareb, publié le 01/02/2016

Copié

Pour vous :