En images : un inquiétant village Far West abandonné au Japon

Voici "Western Mura", un village de l'Ouest américain construit à deux heures de Tokyo et maintenant complètement abandonné.

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

L’industrialisation dynamique et estimée du Japon a laissé vacants bon nombre de bâtiments. L’île Hashima, aussi nommée "le navire de guerre" fait office de précédent pour les vieilleries délabrées du pays et a été transformée en 1974 en une enclave de 6 hectares, à la suite de la crise du charbon.

Publicité

Le terme "Haikyo" réfère à l’exploration de ces infrastructures laissées pour compte. Les photographes japonais veulent mettre en lumière la négligence des industries en documentant les vastes bâtiments dans tous les pays. Chaque mois, grâce au photographe Ben Beech, basé à Tokyo, nous publions une nouvelle série.

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie: Ben Beech)

Un parc autrefois bruissant de vie

"Western Village" ou "Western Mura" était un parc d’attractions sur le thème du Far West, dans la préfecture de Togichi, à deux heures de Tokyo. Le parc, dirigé par la famille Kinugawa, a ouvert au public dans les années 70. Il consistait en un ranch pour invités, quelques chevaux et une mare aux poissons, le tout dans un style Ouest américain.

Publicité

La popularité du ranch grandit, sa taille aussi, et il s’étendit en un village de l’Ouest américain comprenant un bureau du shérif, un barbier, une banque, un hôtel et plusieurs autres bâtiments.

Il y avait aussi des maisons fantômes, des arcades de jeux, un restaurant, et une version miniature du Mont Rushmore gravé sur le côté d’un immeuble de trois étages.

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Publicité

À la fin des années 70 le parc devint le Western Village et eut du succès pendant près de trente ans. Les employés s’habillaient en cowboys, des spectacles étaient organisés, et des robots plus vrais que nature parlaient et évoluaient aux côtés des visiteurs – rappelant un peu le film Westworld.

Western Village ferma en 2006 et rien n’a bougé depuis. Comme Ben l’explique, la démolition était imminente.

Sans perdre plus de temps j'ai pris ma voiture et filé par l’autoroute avec mes amis Dan et Mark jusqu’à Tochigi, pour trouver Western Village, ou ce qu’il en restait.

Publicité

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech)

Western Village (Photograph: Ben Beech)

Western Village (Photographie : Ben Beech) 

Par Matthew Kirby, publié le 02/10/2015

Copié

Pour vous :