En images : "We Drink Gasoline", une ode à l'Amérique et à la jeunesse libre

Du 10 mars au 10 avril, le photographe français Théo Gosselin présente "We Drink Gasoline" à la galerie Art en Transe, à Paris. Une exposition qui résonne comme un appel à l'évasion.

night

© Théo Gosselin

Théo Gosselin semble fasciné par l'immensité des États-Unis. Depuis maintenant quatre ans, il s'y rend chaque année, armé de son appareil photo et flanqué de son éternelle bande de potes. De ces voyages, il rentre en France avec des souvenirs plein la tête, et un nombre assez phénoménal de clichés, sur lesquels on retrouve pêle-mêle paysages majestueux, grosses bagnoles et "des gens qui font les cons", comme il le dit si bien lui-même. "On a déjà parcouru deux fois et demie le pays", poursuit le jeune homme.

Publicité

D'où le nom de sa nouvelle exposition, "We Drink Gasoline", qui offre un aperçu de ses road trips ensoleillés et qui sera accrochée sur les murs de la galerie Art en Transe, dans le 3e arrondissement de Paris, dès le 10 mars prochain. "On a dépensé des fortunes en essence pendant ces voyages, et en même temps on a aussi beaucoup picolé...", décrypte-t-il, non sans une once de nostalgie dans la voix.

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

"Se couper du monde"

S'ils lui permettent d'immortaliser des instants de pur bonheur partagés entre amis (que l'on découvre tantôt réchauffés au coin du feu, tantôt cul nul à l'abord d'un lac), ces clichés sont pour nous, spectateurs, un véritable appel à la liberté, à l'évasion, à l'aventure. Des concepts de vie chers au photographe :

Publicité

"Cela fait à peu près dix ans que je fais de la photo. J'ai commencé en photographiant mon cercle personnel, tous les gens que j'aime et avec qui j'aime faire des conneries. Au fur et à mesure des années, j'ai réussi à gagner un peu ma vie et j'ai commencé à voyager.

Je continue à faire exactement la même chose aujourd'hui : on passe un peu de temps à travailler, et dès qu'on a un peu de sous, on part. Ce n'est pas possible tous les jours, mais dès qu'on peut, on essaie de se couper du monde."

Théo Gosselin s'apprête ainsi, dans la continuité de la vie qu'il mène depuis quelques années, à reprendre la route. "Je vais retourner aux États-Unis en avril avec des amis.... pour changer !, annonce-t-il en riant. Cet été, j'irai en Suède avec ma copine. Et je repartirai sans doute encore aux States à la fin de l'année, pour faire d'autres photos, avec comme décor, cette fois, l'automne et l'hiver américains."

 

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

Publicité

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

Publicité

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

© Théo Gosselin

L'exposition "We Drink Gasoline" se tiendra du 10 mars au 10 avril 2016 à la galerie Art en Transe à Paris, 2, rue Roger Verlomme, Paris 3e. Vernissage le 10 mars de 19 à 22 heures. En attendant, retrouvez les photos de Théo Gosselin sur Instagram.

À lire -> En images : les intimités amoureuses de Maud Chalard

Par Naomi Clément, publié le 08/03/2016

Copié

Pour vous :