Le tour de France de The Tattoorialist

Mettre en avant les tatoués. Voilà la ligne directrice du projet de Nicolas Brulez, infirmier psychiatrique de formation, mais surtout grand passionné de photographie et de tatouage. Après avoir couvert bon nombre de défilés, backstages et autres shows, Nicolas décide en 2012 de se lancer dans une tout autre aventure : The Tattoorialist.

L'idée ? Utiliser les codes des photos de streetstyle des fashion weeks et les détourner pour mettre en valeur l'art du tatouage. Et les tatoués. "Je fige leur image à un instant précis, oubliant le temps du déclenchement de l’obturateur, qui ils sont, comment ils vivent avec leur(s) tatouage(s), leurs difficultés, leurs joies, explique le photographe. Nous sommes seuls au milieu de la ville et de son agitation, devant le regard curieux des passants, seul existe entre nous ce dénominateur commun : le tatouage."

Sur son site, dont on vous parlait déjà il y a quelques temps, Nicolas immortalise donc ces rencontres déclenchées par la curiosité d'un bout de tatouage qui dépasse d'un t-shirt, avec des personnes qu'il a rencontrées à différents endroits de la planète : Paris bien sûr, mais aussi Bruxelles, Montréal ou Berlin.

Publicité

De gauche à droite : Louis Aguilar et Jessi Preston, deux tatoués rencontrés par Nicolas Brulez © The Tattoorialist

De gauche à droite : Louis Aguilar et Jessi Preston, deux tatoués rencontrés par Nicolas Brulez © The Tattoorialist

Un tour de France pour multiplier les rencontres

Après deux ans de succès avec The Tattoorialist, pour lequel les internautes ont manifesté un vif intérêt, Nicolas Brulez entend aujourd'hui donner une dimension plus large à son projet. Toujours dans cette même idée de mettre en valeur les tatoués, il s'apprête à réaliser un tour de France.

Son but ? Récolter toujours plus de portraits, et permettre au monde de découvrir le panel de styles de tatouages qu'arborent les Français.

Publicité

La semaine dernière, Nicolas Brulez a lancé un appel aux Internautes pour récolter des fonds afin d'organiser son grand voyage. Voyage au cours duquel s'entremêleront rencontres et shootings bien sûr, mais également expositions éphémères qui s'installeront sur les murs des villes, avec les clichés des tatoués rencontrés quelques heures plus tôt.

Pour l'instant, le Tour de France de The Tattoorialist s'arrêtera à Lille, Metz, Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Rennes. Mais sur son Kisskissbankbank, Nicolas Brulez voit plus grand :

Si nous dépassons les 4000€ de budget que nous nous sommes fixés, nous irons encore plus loin dans le projet : à chaque palier de 300€ dépassés, nous rajouterons une ville.

Publicité

De gauche à droite : Elodie Laetitia et Adrien Levesque © The Tattoorialist

De gauche à droite : Elodie Laetitia et Adrien Levesque © The Tattoorialist

Konbini-tattoo-3

De gauche à droite : Julien et Vincent, et Camille © The Tattoorialist

Konbini-tattoo-4

De gauche à droite : le tatoueur Vincent Brun Bodkin, et Axel et Marine © The Tattoorialist

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 09/04/2014

Copié

Pour vous :