Metal Cats : parce que les metalleux aiment aussi leurs chats

En 2014, les clichés sur le metal ont fait long-feu. La cause de ce genre musical est (ou était) entendue à l'Assemblée nationale, le Hellfest est couvert par le Figaro, on a même tenté de muséifier le metal extrême et ses codes pourtant si iconoclastes. Malgré leurs cheveux longs, leurs vestes à patches, leur amour pour le cuir et la musique qui fait du bruit, les metalleux sont-il devenus respectables ?

La réponse tient peut-être dans le livre Metal Cats, un recueil de photographies compilées par Alexandra Crockett. Cette Américaine de la banlieue de Chicago a réuni dans un même livre les membres de groupes emblématiques du metal extrême et de les faire poser avec... leurs souverains matous. De l'adoubement de la musique metal par ces salopards de chats.

Des chats et des metalheads

Les féroces musiciens de Ghoul, Isis, Ludicra, Napalm Death, Morbid Angel et tant d'autres se livrent alors à un exercice de mise en scène à des lieues de celle dont ils ont l'habitude lorsqu'ils brûlent les planches de leurs performances abrasives. Pas question de violence avec leurs petits animaux favoris ! Ces hommes qui déchaînent le feu de l'enfer posent avec humour et délicatesse pour les besoins de l'objectif d'Alexandra Crockett.

Publicité

Ces photographies sont une preuve supplémentaire que grâce à ses codes grotesques et décalés, le metal est une culture à nulle autre pareille. Et la passion pour les félins domestiques est un prisme comme les autres pour vous familiariser avec elle.

Le livre Metal Cats est disponible par ici.

Cuirs, clous et miaulements mignons.

Publicité

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

Publicité

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

(Crédits image : Alexandra Crockett)

Publicité

Bonus : les chats ne sont pas que des divas adorées de leurs maîtres, metalheads ou non. Celui-ci est par exemple un batteur assez doué. Dommage qu'il écoute de mauvais groupes de deathcore.

Par Théo Chapuis, publié le 31/03/2014

Copié

Pour vous :