Obama à Cuba : la photo d'Air Force One qui restera dans l'histoire

Barack Obama a atterri à Cuba, dimanche soir. Une visite historique immortalisée par un cliché très symbolique.

Pour la première fois depuis 1928, un président américain en exercice est en visite officielle à Cuba. Moment historique qui concrétise le réchauffement des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba, Barack Obama a atterri à La Havane, dimanche 21 mars, pour une visite de trois jours. Il doit notamment rencontrer Raul Castro, homme fort de l'île depuis que son frère Fidel s'est mis en retrait pour raisons de santé.

Parmi les images qui marqueront ce moment historique, une a particulièrement retenu l'attention, dimanche : l'arrivée d'Air Force One dans la capitale, avec Barack Obama à son bord.

Publicité

Une photo publiée par NBC News (@nbcnews) le


Ce cliché de l'agence Reuters est symbolique par bien des aspects. D'abord, le fossé technologique entre les moyens de transports photographiés, avec d'un côté la puissance de l'avion américain et de l'autre, la vieillesse des voitures cubaines, qui semblent restées figées dans les années 1950.

Ces objets éloignés temporellement partagent néanmoins le même code couleur, comme une promesse de réunion à venir. Les fils électriques et teléphoniques qui zèbrent la photographie, dans les airs, sont comme autant de liens à tisser entre les deux pays, plus que jamais à un carrefour de leur histoire commune.

Enfin, il y a ce que la photo ne montre pas : ce que transporte l'avion. Pas seulement le président américain, mais aussi ce que les États-Unis entendent apporter à Cuba dans les années à venir. Sous le regard médusé – et impuissant – d'habitants de l'île, cet avion présidentiel, qui pourrait aussi bien être un cargo bourré de produits made in USA, peut être perçu comme un cheval de Troie du libéralisme, modèle économique dont Cuba s'est détourné il y a soixante ans et qui semble de plus en plus destiné à investir de nouveau l'île. Pour le bonheur des Cubains ? C'est l'une des questions qui restent en suspens.

Publicité

Et pour voir l'arrivée de Barack Obama sous un angle plus prosaïque, c'est par ici :

Par Ariane Nicolas, publié le 21/03/2016

Copié

Pour vous :