Photo : Adrian Skenderovic fait un tour du monde des paniers

Photographe anonyme, voyageur inconditionnel, Adrian Skenderovic a eu la bonne idée de consacrer un peu de son temps à une série photo réussie : Lost Hoops (hoop comme le cerceau). On la regarde ici. 

Des paniers de baskets, des paniers partout sur la planète, tel est le sujet quelque peu farfelu de cette série signée Adrian Skenderovic. Parti au bout du monde, passionné par ces ères de jeu, il a commencé sans but précis à photographier les terrains de baskets des villages dans lesquels il passait.

Publicité

J’ai toujours été fasciné par les terrains de foot, basket, tennis vides : c’est visuellement toujours graphique et surtout ça donne envie de jouer.

Des paniers D.I.Y. pour la plupart, qui ont un charme fou mais surtout une véritable utilité sociale.

Publicité

Quand ils rentre de voyage, Adrian se rend compte qu'il a quand même fait une petite fixette sur ces lieux si spéciaux.

Publicité

Tu peux jouer au basket. Même si y’a pas d’infrastructure et d’argent. Certains vont penser que ces terrains sont abandonnés en voyant les photos, mais la plupart de ces paniers (mêmes les plus fatigués) sont encore utilisés. C’est même un lieu de vie central pour les habitants de ces villages reculés.

Le résultat est cette superbe série, qui nous fait voyager, relativiser et surtout, aimer le basket-ball.

 

Publicité

[Adrian Skenderovic - everything is amazing and nobody is happy]

Par Martin Samson, publié le 09/08/2013

Copié

Pour vous :