Photo : Reading, le jour d'après

À Reading, le jour d'après, les festivaliers sont sur le départ. Une mer de déchets apparaît et le site perd de son charme. La chose est d'autant plus impressionnante quand on prend de la hauteur. 

Reading

Plus guère besoin de présenter le festival de Reading, célèbre pour sa programmation.

Publicité

Ce qu'on oublie souvent, c'est qu'en raison de sa fréquentation (90.000 personnes par jour), le festival anglais pose un véritable défi en terme de remise en état du site. Parce que bien souvent, les gens laissent beaucoup de leurs affaires derrière eux. Et la chose est d'autant plus frappante quand on est en altitude.

C'est à ce "jour d'après" que le photographe David White a consacré sa dernière série. Pour ce faire, il a pris de la hauteur pour voir qu'en dessus de cet amas de détritus, les vertes pelouses peinent à poindre. Pour les chiffres, notons que les organisateurs ont ramassé l'an dernier plus de 20 tonnes de déchets en tout genre (un chiffre encore plus important est attendu cet année). Le nettoyage, lui, prendra deux semaines.

Reading - Le jour d'après

Publicité

Publicité

On vous conseille également : 

Publicité

Par Tomas Statius, publié le 28/08/2013

Copié

Pour vous :