Sandro Miller, le photographe qui a incrusté John Malkovich dans de célèbres clichés

En utilisant John Malkovich comme unique modèle pour reproduire de célèbres clichés, Sandro Miller s'est incrusté dans la cour des grands. Exposé aux Rencontres d'Arles 2015, retour sur son travail. 

Dorothea Lange / Migrant Mother, Nipomo, California (1936). (Crédit image : Sandro Miller)

Dorothea Lange / Une mère et ses enfants, immigrés. Nipomo. Californie (1936)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

Une voix traînante le distinguant des autres, un visage marquant, un jeu d'acteur dont il s'est brillamment servi sur plus de 70 films, deux nominations aux Oscars : John Malkovich est un acteur incontournable. Pour lui rendre hommage, le photographe américain Sandro Miller a opté pour une approche originale : l'utiliser comme unique modèle afin de reproduire de célèbres clichés.

Publicité

Une manière élégante de saluer les maîtres de la photographie qui l'ont influencé. On retrouve ainsi Marilyn Monroe capturée par Bert Stern, l'artiste Salvador Dalí vu par Philippe Halsman, la célèbre photographie d'une mère et de ses enfants par Dorothea Lange et les jumelles de Diane Arbus.

L'initiative est à la fois amusante, du fait de voir le visage de Malkovich partout et sur des portraits hautement différents, et impressionnante, tant sa figure se fond parfaitement dans le décor. L'acteur a reproduit les émotions et les expressions des sujets qu'il remplace si brillamment que les détournements deviennent presque indiscernables.

L'hommage d'un photographe à un acteur

Le réalisme de la série est le fruit du talent de Sandro Miller. Il a su manier habilement l'éclairage, la mise en scène et l'humeur dégagée dans chaque portrait pour reproduire à l'identique ces clichés mythiques, le tout sans Photoshop.

Publicité

C'est en 2013, alors qu'il est un photographe autodidacte réputé dans le milieu de la mode et de la publicité, qu'il décide de revenir sur les grands qui l'ont influencé. Après avoir choisi 34 images, il convoque son ami John Malkovich pour lui proposer de concrétiser son projet. Il accepte. La première image ? Celle de Irving Penn, le fameux portrait de Pablo Picasso.

Et Sandro Miller de préciser :

C'est cette photo qui m'a donné envie de devenir photographe. Je devais donc commencer par recréer ce portrait. C'était un impératif.

Publicité

Pablo Picasso vu par Sandro Miller et John Maklovich

Pablo Picasso vu par Sandro Miller et John Maklovich
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

À travers cette série de portraits, Sandro Miller rend aussi un bel hommage à un acteur qui ne l'a jamais laissé indifférent :

John est la personne la plus prolifique et plus brillante que je connaisse. Son génie est sans précédent. Je peux lui suggérer une humeur ou une idée et en quelques instants, il se fond littéralement dans le personnage, juste en face de mes yeux.

Publicité

Pendant quatre jours et pour les besoins de la série photo qui a été montrée dans le monde entier, John Malkovich s'est ainsi transformé en Mick Jagger, émigrée de Dorothea Lange, Andy Warhol, Albert Einstein ou encore Jean-Paul Gautier. Le résultat est exposé pendant tout l'été aux Rencontres d’Arles 2015, à l'Abbaye de Montmajour.

On s'amuse de reconnaître les anciens clichés, de les comparer avec nos souvenirs, et de les voir prendre le visage de John Maklovich. En voici quelques-uns pour une série de portraits sobrement intitulée Malkovich Malkovich Malkovich : hommage aux maîtres photographiques.

2

Philippe Halsman / Salvador Dalí (1954)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

john-malkovich-iconic-portraits-recreations-sandro-miller-6

Diane Arbus / Des jumelles, Roselle, New Jersey (1967)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

john-malkovich-iconic-portraits-recreations-sandro-miller-10

Arthur Sasse / Albert Einstein (1951)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

john-malkovich-iconic-portraits-recreations-sandro-miller-11

Alberto Korda / Che Guevara (1960)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

john-malkovich-iconic-portraits-recreations-sandro-miller-13

Bert Stern / Marilyn Monroe (1962)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

john-malkovich-iconic-portraits-recreations-sandro-miller-16

Herb Ritts / Jack Nicholson, Le Joker, Londres (1988)
(Crédit Image : Sandro Miller et la Catherine Edelman Gallery - Chicago)

Par Rachid Majdoub, publié le 13/07/2015

Copié

Pour vous :