capture-decran-2013-03-20-a-13.00.58.png

Une photo au sommet de la plus haute tour au monde

Un appareil photo avec une application Instagram, de bonnes chaussures et un photographe allumé : l'équation parfaite pour prendre une photo et tweeter à 820 mètres d'altitude.

La Burj Khalifa à Dubaï aux Émirats arabes unis

Que se passe t-il lorsqu'on monte sur un building ? Pour les plus peureux, ce sera de l'ordre du tremblement de jambes. Pour les plus timbrés, qu'ils soient russes ou américains, ce sera photographies à gogo et vertige pour ceux qui, restés en bas, regarderont les images. En gros, nous.

Publicité

Et l'ultime acte de rooftopping a été atteint cette semaine. Alors qu'il était à Dubaï pour le Gulf Photo Plus 2013, le photographe du National Geographic Joe McNally a réussi à monter au sommet de la Burj Khalifa, la plus haute tour au monde. 826 mètres de béton aux Émirats arabes unis. Là, le photographe a capturé une photo via l'application Instagram.

Avec, en commentaire :

Mes vieilles chaussures ont grimpé sur le plus haut bâtiment au monde aujourd'hui. Quelle structure fantastique ! Je tweet à 820 mètres d'altitude !

Publicité

Capture d'écran Instagram

Dans des articles précédents, on vous avait déjà parlé de ces fous du vertige. A ma droite, on avait une bande d'américains, comme Tom Ryaboi ou Erik M. A ma gauche, des timbrés russes : Vitaly Raskalov et Alexander Remnev. Et leurs images étaient tout aussi  impressionnantes, comme celle ci-dessous :

Publicité

On vous conseille également :

Par Louis Lepron, publié le 20/03/2013

Copié

Pour vous :