Une retrospective dense de Robert Mapplethorpe au Grand Palais

L'exposition de Robert Mapplethorpe au Grand Palais va bientôt toucher à sa fin. Le grand photographe américain voit 250 de ses oeuvres être exposées jusqu'au dimanche 13 juillet 2014. Entre sensualité et recherche de perfection, c'est la plus grande exposition consacrée au travail de l'artiste.

Publicité

Robert Mapplethorpe - Grand Palais - TV/CINE from Thomas Savary on Vimeo.

"La beauté et le diable sont la même chose"

Reconnu pour sa maîtrise du noir et blanc, Robert Mapplethorpe capture la beauté des corps et des visages et voue un intérêt particulier aux fleurs. Son oeuvre, très sensuelle, montre avec élégance des sujets peu explorés en photographie jusque-là.

La diversité des traits comme des sujets - on pense à la body-buildeuse Lisa Lyon, font partie des thèmes controversés qu'il explore. Il réalise aussi de nombreux portraits de personnalités tels que Andy Warhol, Richard Gere et Patti Smith. Cette dernière, son amie et amante, était présente au vernissage de l'exposition au Grand Palais. Pour marquer le coup, elle avait composé un morceau original.

Publicité

Atteint du sida et conscient de son état, Mapplethorpe a créée une fondation à son nom, The Robert Mapplethorpe Foundation, afin d'assurer la pérennité de son travail. Il décède le 9 mars 1989 à l'âge de seulement 42 ans en laissant derrière lui une oeuvre riche qui, d'année en année, ne prend pas une ride.

Robert-Mapplethorpe-

Ken Moody and Robert Sherman, 1984

Robert Mapplethorpe du 26 mars au 13 juillet 2014 au Grand Palais, galerie sud-est

Publicité

Par Constance Coeurderoy, publié le 07/07/2014

Copié

Pour vous :